Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Bouffe Du Mardi
  • La Bouffe Du Mardi
  • : Blog d'une bande de potes qui se retrouve le mardi pour un bon moment de gastronomie, mais aussi de musique, de jeux, de blagues, de foot....
  • Contact

La phrase du jour

Un pare-asshole nous protège t'il vraiment bien des trous du cul ?

Trouver Une Recette

On est là aussi...

Archives

26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 09:18

Après quelques temps, notre équipe revient ! Certes le laisser-aller règne actuellement au sein de la BDM mais nous voici de retour chers lecteurs assidus. De retour pour encore plus d'aventures culinaires et de voyages (parfois hasardeux) gastronimiques.
Pour ce retour en fanfare, nous avons frappé fort !
Vous allez assister à l'expérience BDMistique certainement la plus étonnante, déroutante (je manque de mots en "ante" tellement c'est énorme) que nous ayons réalisé.
Ce mardi nous avons repoussé les frontières de la BDM jusqu'à l'Extrème Orient pour nous plonger directement dans le "Tokyo Style"...tout un programme...

Un grand coup de chapeau à mes trois autres compères "allumés de la baguette", qui ont su aller au dela de l'aspect, des textures et des goûts particuliers de ces mets nippons : j'ai nommé Samy et Charlie mes fidèles acolytes mais également Amélie.

                                                                                                                         Lio

Mikado d’asperges aux cèpes

IMG-4903.jpgIngrédients pour 4 personnes :

- Une belle botte d’asperges blanches et une belle botte d’asperges vertes, si c’est la saison sinon deux bocaux de chaque.

- 200 g de cèpes frais de préférence (sinon en bocal)

- 1 ou 2 gousses d’ail hachées

- 1 noisette de beurre

Pour la vinaigrette :

- 4 càs d'huile d'olive
- 1 càs de miel
- 2 càs de vinaigre balsamique
- Sel et poivre  






Commencer par faire sauter les cèpes dans le beurre avec l’ail haché (si vous avez des asperges fraîches, les ajouter après quelques minutes).

Laisser fristouiller une petite dizaine de minutes en tout puis disposer les asperges de façon à représenter un mikado. Ajouter les cèpes autour et arroser avec la vinaigrette.

Déguster ce plat de préférence chaud (surtout pour les champignons).
 

Fondue japonaise « Shabu Shabu »

Pour cette aventure culinaire, nous avons découvert de nouveaux goûts, des textures hors du commun, des odeurs étranges…

Bref, cette nouvelle expérience, venue de la tradition culinaire nippone ne nous a pas laissé indifférente et a au moins eu le mérite de nous faire sortir des sentiers battus de nos standarts gastronomiques habituels.

Nous aurions pu adapter cette fondue d’une façon plus européenne mais nous avons pris la peine de rester dans la pure tradition (à part quelques ajustements).

Inutile de dire que si vous n'avez pas un correspondant japonais pour vous envoyer les ingrédients ou plus simplement si vous ne connaissez pas une épicerie asiatique, vous aurez beaucoup de mal à suivre cette recette.


IMG-4908.jpgIngrédients pour 4 personnes :

- 600g de boeuf coupé en lamelles très fines
- 1 chou chinois
- 2 blancs de poireaux

Jusque là tout va bien, mais c'est après que ça se complique.
Maintenant sortez le dico franco japonais

- Quelques champignons shiitaké déshydratés (pas trop, vous comprendrez vite pourquoi...), à réhydrater dans l'eau tiède
- 1 petite boite de champignons énokidaké (pas trop non plus !)
- Des nouilles udon (ou autres grosses nouilles asiatiques...toi même !)
- 1 kombu séché (là ça commence à devenir...comment dire...) : il s'agit d'une grande algue séchée
- Du tofu (selon les goûts)


- 1 radis blanc
- 4 càs de sauce soja
- Le jus d'un demi citron vert
- Ciboulette
- Coriandre (BDM touch)
- 2 carottes (BDM touch)
- 1 oignon rouge (BDM touch)

Pour la sauce goma-daré :

- 2 càs de graines sésame ou 2 càs de neri-goma (crème de sésame)
- 2 càs de sauce soja
- 2 càs de mirin (assaisonnement japonais)
- 1 càs de sucre
- 1 càs de miso (condiment japonais à base de soja)
- 2 càc de vinaigre japonais

IMG-4909.jpgIMG-4910.jpg












Alors...
Maintenant que faire avec toutes ces denrées ?

D'abord il faut rincer le kombu à l'eau clair. Ensuite, le faire tremper dans une grande quantité d'eau pendant 30 minutes.
Pendant ce temps, raper le radis blanc, les carottes, émincer l'oignon. Mélanger le tout avec la sauce soja, le citron vert, la ciboulette et la coriandre. Réserver.
Préparer la sauce goma-daré en faisant griller les graines de sésame, en les pillant jusqu'à obtention d'une crème, puis y incorporer délicatement tous les ingrédients. Réserver.

Au bout des 30 minutes, faire chauffer l'eau et enlever le kombu avant l'ébullition (vous pouvez ajouter un cube de bouillon de volaille).
Une fois à ébullition transvaser le bouillon dans un wok ou un récipient suffisamment grand et disposer sur la table. Préparer les ingrédients : feuilles de chou, mélange radis/carotte/oignon, les champi, le tofu, les poireaux et le boeuf.
Plonger les dans le bouillon.

IMG-4912.jpg Ensuite, chaque convive pioche son bonheur dans la "marmitte commune" et peut se délecter de ces saveurs lointaines...









Nous avons dégusté cette fondue avec du thé au jasmin.

Gaspacho de mangue et riz gluant au lait de coco.

IMG-4922.jpg




Ingrédients pour 4 personnes :

- 150g de riz gluant

- 1 litre de lait de coco

- 2 gousses de vanille

- 2 grosses mangues bien mures (à défaut, 2 boites)

- 1 bouquet de menthe fraîche

- 100g  de sucre de canne

- Une poignée de noix de cajou non salées.

 





Faire chauffer le lait de coco avec les gousses de vanille fendues et grattées.

Juste avant l’ébullition, plonger le riz rincé abondamment à l’eau claire.

Laisser cuire le riz à petits bouillons pendant 20 à 30 minutes en remuant régulièrement.

 

Pendant ce temps là, mixer les mangues avec la menthe et réserver au frais.

Faire griller les noix de cajou sans matière grasse.

 

Une fois le riz cuit, laisser le refroidir.

 

Servir le riz en quenelles sur le gaspacho de mangue. Parsemer de cajou concassées grossièrement.

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by L'équipe du Mardi - dans LES MARDI
commenter cet article

commentaires

amélie 21/11/2007 20:59

ha ce plat !!!!! foie fragile : s'abstenir... ce repas nous a bien amusé, cété vraiement de la découverte! j'ai pas mangé de champignon pour rester en vie et sauver le reste de la bande. Pour finir: même pas malade!

Choudebrux 26/10/2007 17:28

Que de souvenirs ressurgissent (qui a dit "régurgitent" ?) à la lecture de ce billet ...
Non, mais sincèrement, quoiqu'étrange et déroutant ce plat a le mérite de changer du cassoulet William Saurin et ses frites maison (dédicace à Bruno qui ne lira certainement jamais ces mots. Le chou et les nouilles avec le boeuf étaient même bons à son tiot coeur.
Les saveurs étaient bien là : parfois un petit goût d'écorce de chêne, parfois d'huitre Afghane ou encore de lévrier Bulgare...
En tout cas nous n'avons pas été malades !

Clémentine 26/10/2007 17:25

Tout ça me tente beaucoup mais j'ai une petite préférence pour le dessert... J'en ai goûté il y a quelques années et ça m'a laissé un souvenir vraiment inoubliable! Je vais enfin pouvoir le refaire à valonté, merci!!

Catégories